Sélectionner une page

Le dos est une partie du corps qui est fréquemment utilisée pour effectuer différentes inclinaisons chaque jour.

Mais il arrive souvent que le mal de dos apparaisse surtout à partir de trente ans. Quelles sont donc les causes réelles de ce mal et peut-il présenter de graves conséquences?

Définition du mal de dos

Il s’agit d’une douleur ressentie au niveau du rachis lombaire qui est en général un mal en relation étroite avec le rein ou le tour de cette partie du corps. A force d’être permanent, cela peut entraîner la lombalgie, l’une des formes de mal de dos les plus perçues.

C’est en fait l’ensemble de douleurs aigues au bas du dos et qui concernent les vertèbres.

Le nombre de personnes touchées par cette maladie ne cesse d’accroître car plus de 80% de personnes souffrent désormais de cette affection aujourd’hui. Comme les vertèbres lombaires sont un support du poids pour le corps, il devient de plus en plus en fragile.

Le mal de dos : causes principales

Dans la plupart des cas, c’est le résultat d’une mauvaise posture car les différentes inclinaisons requises au cours chaque activité peuvent en être à l’origine. Il peut aussi être lié au phénomène héréditaire.

Si une personne a des antécédents familiaux dans ce domaine, il est possible qu’elle en soit aussi victime. C’est généralement le cas de la scoliose dorsale qui est une déviation de la colonne vertébrale en S.

La cyphose qui se présente sous forme de dos rond est un autre aspect de cette affection dorsale héréditaire.

Le vieillissement peut en outre être une source de ce mal à cette partie du corps car lorsque l’âge avance, l’organisme s’affaiblit. Il arrive souvent que les disques intervertébraux ne soient plus élastiques à tel point qu’une dégénérescence discale apparait.

C’est un donc un phénomène lié au vieillissement qui se fait généralement accompagner d’arthrose et d’arthrite qui sont des maladies affectant les articulations.

Le mal de dos peut entre autres être lié à des phénomènes gynécologiques comme c’est le cas notamment des règles douloureuses qui causent des douleurs dans cette partie du corps.

Mais ce ne sont pas les seuls éléments responsables du trouble dorsal. Il peut y avoir en dehors de tout ceci des causes psychologiques dont le stress, le principal responsable.

Mal de dos : les conséquences

Il peut y avoir de nombreuses conséquences dont la plus fréquente est la limite des mouvements à effectuer. Suite à cette affection, la lombalgie peut s’aggraver et l’incapacité à faire quelque chose domine de plus en plus.

En dehors de ces phénomènes très fréquents, d’autres maladies peuvent être entraînées. Mais il s’avère dans ce cas important de consulter un médecin aux premiers signes des symptômes afin d’éviter que l’état du sujet n’empire.

Il ne faut donc pas attendre d’arriver à une situation d’incapacité pour décider enfin de se rendre chez un spécialiste : il faut réagir rapidement !

Seuls les spécialistes dans le domaine sont capables de conseiller dans ce domaine pour éviter toutes mauvaises surprises.