Sélectionner une page

Selon des études récentes du très sérieux Journal of the American Academy of Orthopaedi Surgeons, un tier des adolescents soufreraient d’un mal de dos. Comme pour nous, le repos devrait venir à bout de leurs maux de dos mais dans certains cas la douleur ne semble pas diminuer, voire empirer !

Alors si votre enfant vous a déjà révélé qu’il avait une douleur au niveau du rachis, il est bon d’en savoir plus sur la cause afin de remédier à ce problème de dos chez les enfants.

Mal de dos chez les ados, causes ?

La cause majeure qui revient le plus souvent est le fameux cartable. Pour ne pas déformer et rendre leur dos douloureux, le cartable devrait peser 10% du poids de votre enfant. Hors, c’est très rarement le cas et les petits bambins portent des charges qui font parfois plus de 20% de leur propre poids.

Cette charge portée à répétition (tous les jours scolaires) va petit à petit faire souffrir le rachis des ados vont très souvent avoir des douleurs au dos. Une autre cause du mal de dos chez les adolescents est le mobilier scolaire. En effet des chaises et des bureaux mal adaptés et offrant une pauvre assise auront vite fait de fragiliser le dos des enfants.

Troisième cause plausible, le manque de mouvement de la part de votre enfant. Votre ado pratique t-il une activité physique ? Car après avoir passé une large partie de la journée assit sur une chaise, il est primordial qu’il aille faire bouger son corps et ne reste pas toute la soirée devant un écran.

Dernière possibilité pouvant provoquer un mal de dos chez les enfants est l’obésité, ou une croissance trop rapide. En effet si votre enfant prend trop de poids et grandis plus vite que l’évolution de sa colonne vertébrale qui passe par différentes périodes d’ossification avant d’atteindre sa forme finale ; il peut y avoir un souci.

Vers 8-10 ans, une étape d’ossification se termine, la deuxième prend fin entre 14-25 ans. Notons aussi que les muscles dorsaux et abdominaux se développent au fur et à mesure. Un surpoids ou une croissance trop rapide peut donc déranger l’évolution de leur colonne vertébrale provoquant des douleurs parfois de type d’une scoliose, cyphose ou lordose.

Maintenant que nous connaissons les causes principales, parlons des solutions qui s’offrent à nous pour protéger nos enfants.

Solutions anti-mal de dos chez l’enfant

Commençons par nous attarder sur le problème principal qui touchent nos enfants, le cartable. Voici une série de règles à suivre si possible pour alléger le dos de nos petits.

Solutions : les cartables trop lourds

  • Choisissez le bon cartable, les bretelles doivent être ajustées et rembourrées. Ainsi que le dos du cartable matelassé.
  • Les cartables coulissant de type valise ne sont pas vraiment plus conseillés car ils demandant une torsion du tronc et sont généralement plus lourds qu’un cartable classique.
  • Prenez vos informations à l’école pour voir si l’école possède des casiers pour déposer les affaires de votre enfant afin de limiter sa surcharge.
  • De même voyez s’l est possible que votre ado laisse certaines fardes dans son bureau ou dans une salle de classe.
  • Veillez à ce que le poids du cartable ne dépasse pas 10% du poids de votre enfant.
  • Le cartable doit être porté et sanglé sur les deux épaules.
  • Un sac à dos possédant une ceinture pour la taille est un bon plus.
  • Apprenez à votre enfant à plier les genoux pour ramasser son sac, limitant ainsi la pression sur le dos.

Si vous respectez ces règles votre enfant devrait pouvoir limiter son mal de dos dû au port de son cartable. Parlons maintenant des autres solutions contre de mal de dos chez les adolescents.

Solutions : mal de dos chez les enfants et obésité

Comme nous l’avons vus, il est clair qu’une masse corporelle trop importante ne fera qu’augmenter la pression sur le dos de votre enfant. Il y a donc plusieurs points où il faut faire attention. Surveillez son alimentation et nourrissez-le de bons produits frais et évitez les produits gras, sucrées et tout préparé.

Une activité physique est également primordiale pour tous enfants. Inscrivez-le donc à un sport qu’il semble apprécier ou pratiquez la marche avec lui de façon journalière. Le sport est non seulement un moyen pour muscler son dos mais aussi pour souffler après de longues heures passées assises sur une chaise. Limitez si possible les heures devant un écran ou bien l’usage de son smartphone.

Attention, malgré tout, une pratique trop intense d’un sport peut provoquer des déformations sur le dos de votre ado, surtout si sa colonne n’a pas atteint sa forme d’ossification terminale. Il est bon donc de consulter votre médecin si votre enfant pratique un sport à un niveau trop intense et qu’il souffre de maux de dos.

Une solution si votre enfant souffre d’une scoliose est l’utilisation d’un corset pendant son sommeil. Le corset fera pression sur les zones du dos qui commencent à prendre une mauvaise position. N’hésitez pas à consulter si vous soupçonnez un début de scoliose chez votre enfant !

Pour finir nous allons voir la maladie de Scheuermann, qui est une maladie de croissance.

La maladie de Scheuermann chez l’enfant

Cette maladie de la croissance touche plus particulièrement les garçons avec 15 ans de moyenne. Comme toutes les maladies de croissances, son origine exacte est inconnue ainsi que les causes du mal restent assez floues.

Diagnostique de la maladie de Scheuermann

Pour essayer de savoir si votre enfant est atteint de cette maladie, observez si votre ado a un dos rond et les épaules légèrement balancées en avant. Et s’il vous dit qu’il ressent un mal de dos lors d’activités physiques et également au repos. Par la suite une radiographie pourra être effectuée pour confirmer votre supposition.

La maladie de Scheuermann, traitement

Premièrement, rassurez-vous, car de nombreux cas sont bénins. Une rééducation chez un kinésithérapeute pourra être proposée. Seuls les cas graves auront besoin d’un traitement orthopédique avec corset.

Précautions

Si votre enfant souffre d’un mal de dos, essayer d’en trouver la cause grâce à nos conseils vus plus haut. Si vous pensez que le problème pourrait être grave, n’hésitez pas à consulter car une malformation en pleine croissance peut parfois avoir de mauvaises conséquences.