Sélectionner une page

Le fameux lumbago ou lombalgie est un trouble qui se situe comme son nom l’indique aux niveaux des lombes. Ces mêmes lombes se trouvant dans le bas du rachis. Le lumbago est très courant car 60 à 70% des Français en souffrent une fois dans leurs vies. Notons également qu’est elle la source majeur d’arrêt de travail ou maladie professionnelle.

Mieux comprendre, savoir agir et éviter le lumbago est une nécessité non négligeable. Voyons ensemble dans la suite tout ce qu’il faut savoir pour mieux appréhender ce mal de dos qui s’apparente à l’entorse des articulations.

Causes du Lumbago

Le lumbago, également nommé « tour de reins » prend sa cause d’un mouvement brusque du bas de la colonne vertébrale. Il peut subvenir par exemple lors du soulèvement d’une charge trop lourd, ou lorsque votre position n’est pas bien adaptée. Ou bien lorsque vous faites du sport sans vous êtres échauffés au préalable.

Enfaite c’est tout simplement une contracture musculaire, comme pour le fameux torticolis, amoindrissant votre mobilité. Bref le lumbago peut vous arriver de multiples façons, raison de plus pour bien étudier ce traumatisme.

Symptômes du Lumbago

Le lumbago est reconnaissable par sa douleur vive et brutale s’apparentant à un craquement dans le bas du dos. La lombalgie amoindrie notre mobilité et nous force à rester en position couchée pour limiter la douleur. Raison majeure qui fait du lumbago la maladie professionnelle numéro 1.

Le lumbago est très caractéristique par la position voutée qu’il nous force à prendre. En revanche le simple fait de tousser ou d’aller à selles ou de se mouvoir augmente la douleur. Si vous sentez une raideur dans le bas du dos suite à un effort, il est fort probable que ce soit un lumbago.

Votre médecin reconnaîtra très certainement assez vite votre problème au vu de la position voutée caractérisant le lumbago. Il n’y donc normalement pas besoin de grands examens, une simple palpation du médecin dans le bas de votre dos pourra vous renseigner sur la gravité de la lésion.

Prévenir un Lumbago

Malgré que ce trauma est assez courant et ce pour toute la population, des petits conseils permettent d’essayer de l’éviter un maximum.

Comme nous l’avons vu, le tour de reins se déclare souvent après un effort pour soulever une charge. Adapter une bonne position est donc primordial. Vous devez plier vos jambes et non pas courber le dos.

Une autre cause du lumbago sont les mouvements répétitifs, s’ils ne peuvent être éviter le long de la journée, essayer de faire des pauses pour vous étirer et marcher un peu. Cette pause sera bénéfique pour vos muscles permettant de les relâcher.

Un conseil pour les personnes qui passent beaucoup de temps assis durant la journée, essayez si possible de vous lever et de marcher un peu pour diminuer la compression de la colonie vertébrale due à une position assise.

Attention au lever du lit trop brusque ! Le dos et donc ses muscles qui sortent du sommeil sont assez raide et plus propice à faire une contraction musculaire. Donc pas de réveille en fanfare, mettez-vous sur le côté, repliez les jambes vers votre tronc et redressez-vous en poussant sur les bras. Vous êtes assis et prêt pour commencer la journée.

Dernier conseil pour prévenir un lumbago, essayez de pratiquer un sport car les personnes avec une mauvaise forme physique ne pratiquant aucun sport sont beaucoup plus propices à souffrir de ce mal de dos.

Traitement d’un Lumbago

Le traitement d’un lumbago est assez simple un repos mais court. Dès que la douleur semble disparaître reprenez petit à petit votre vie quotidienne. Un long repos est rarement conseillé dans le cas d’un mal de dos.

Pour ce qui est d’un traitement médicamenteux, votre médecin va vous prescrire normalement des antidouleurs, de type anti-inflammatoires, médicaments relaxant les muscles,…

Traitement naturel d’un Lumbago

Il existe des petits trucs afin de soulager votre douleur, surtout si votre mal de reins semble minime.

  • La capsaïcine contenue dans le piment a un effet antidouleur permettant de diminuer les souffrances articulaires. Appliquez donc par exemple un peu d’huile avec une bonne cuillère de piments de Cayenne sur votre lumbago. Un parfait anti-inflammatoire naturel !

 

  • Les huiles essentielles ont un effet antidouleurs intéressant. Appliquez sur la zone de douleur un peu d’huile de gaulthérie, d’eucalyptus, de romarin ou d’arnica. Massez légèrement pour diminuer votre souffrance.

 

  • La ceinture lombaire, disponible en pharmacie mais plutôt réserver pour les personnes atteintes de lumbago de façon régulière. Elle va soulager vos douleurs et peut aussi être utilisé de manière préventive pendant des efforts qui ciblent le bas du dos.

 

Lumbago et Sciatique ?

La plupart du temps votre mal de dos va disparaître après quelques jours voire quelques semaines de repos. Mais si la douleur persiste et surtout que vous sentez une douleur qui se propage au niveau de la jambe par exemple et bien votre mal s’est transformé en sciatique. Il est dès lors vivement conseillé d’aller voir votre médecin !