Sélectionner une page

Etant la charpente la plus indispensable du corps, le dos peut subir une douleur à n’importe quelle partie de la colonne vertébrale. Celle-ci peut se sentir au niveau de la nuque, des lombaires… et peut être sacrée ou coccygienne. Répertorions la douleur dorsale, ses causes, les symptômes ainsi que les traitements convenables.

Causes des douleurs dorsales

La colonne vertébrale connaît deux fonctions indispensables. D’abord, une fonction de soutien et de mobilisation et ensuite une fonction de protection de la moelle épinière. Ce dernier rôle prouve qu’une atteinte rachidienne peut avoir des conséquences sur le système nerveux, pouvant conduire à une paralysie.

Pour pouvoir mobiliser ou soutenir la tête et le tronc et pour effectuer tous les mouvements en avant, en arrière, en rotation ou sur les côtés, le corps a également besoin du rachis. Généralement, les causes de la douleur dorsale sont de différents ordres : infectieux, traumatique, statique, inflammatoire ou dégénératif. Pour être plus explicite, un individu peut se faire mal au dos de trois façons :

  • En restant dans une position prolongée, loin de la normale : se pencher en avant, la position assise inadaptée ou la position mal couchée.
  • Dans un mouvement forcé lors de la mobilisation du dos, entraînant un déplacement des vertèbres les uns sur les autres ou une atteinte brutale d’un ligament, d’une articulation ou d’un disque.
  •  La répétition prolongée du port de charges lourdes, adoptant la mauvaise position ; ceci va créer une pression au niveau du disque, la plupart du temps à l’origine de la hernie discale.

Les symptômes des douleurs dorsales

Les symptômes dépendent de chaque type de douleur dorsale et celle-ci est toujours ressentie comme un signe subjectif. Pour les mêmes patients présentant une hernie discale, certains vivent la douleur comme une souffrance tandis que d’autres la ressentent à peine. Ci-dessous les différents types de douleurs dorsales que l’on peut rencontrer :

  • La douleur radiculaire est la plus intense et se fait ressentir dans les bras, jambes ou les deux à la fois. Le mal peut être associé à une sensation d’engourdissement, de faiblesse ou de picotement et la cause est en général liée à une compression.
  • La douleur axiale est le signe le plus fréquent, mais également la cause du mal de dos. Elle est surtout de type mécanique et se manifeste comme une douleur vive ou atténuée, permanente ou aléatoire. La forme la plus courante est l’élongation musculaire, surtout due à un dysfonctionnement articulaire.
  • La douleur de type irradiée est à l’origine d’une atteinte des nerfs, des disques ou des articulations. Elle peut être ressentie comme une douleur vive ou atténuée, pouvant atteindre le bas du dos, l’aine, le bassin, les fesses et les cuisses.

Traitements des douleurs dorsales

Le traitement des douleurs dorsales se fait surtout en fonction de la cause. Les médicaments sont surtout à base d’anti-inflammatoires non stéroïdiens, d’antalgique, de myorelaxants ou d’anti-inflammatoire stéroïdiens. Ils peuvent être sous forme de pommade, de crème, de gel, de patch, de comprimés ou injectables.

Les compléments de médicaments sont utilisés en glaçon, compresses froides, bombe froide, compresses chaudes, bain chaud ou spray chauffant.

Les autres types de traitement sont composés des cures thermales dans un centre de balnéothérapie, entrant dans le cadre d’une hydrothérapie. Ils peuvent aussi être à titre de massothérapie.